vendredi, 14 décembre 2012

La fête du Grand Meaulnes

Qu'il est grand et beau, ce Meaulnes. Qu'elle est belle cette fête. Qu'il est fascinant ce film de Jean-Gabriel Albicocco...

Alain-Fournier, je t'ai aimé deux fois. A quinze ans dans ton livre, à vingt-cinq ans par ce film.

Mais tu es mort à la Grande Boucherie, comme tant de jeunes hommes qui avaient tant à écrire, à aimer, à vivre.

Écrire un commentaire