Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 02 octobre 2018

Mûre, sur les chemins d'hier

Sur les chemins d'hier, je souriais aux jours à venir. Le blanc n'était pas la couleur de mes cheveux, mais celle de l'écume des vagues. Des vagues qui venaient se briser sur le sable de ma plage quotidienne, à l'époque où la mer accueillait encore mon corps. Je bois toujours des cocktails savants, mais ils ont le goût des choses que l'on paye. Est-ce qu'une autre jeunesse viendra réveiller mon existence et l'éclabousser d'une énergie pétillante ? Le travail et la sagesse m'apportent un peu de paix, mais où cueillir la joie ?

Écrire un commentaire