Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 décembre 2017

... fragment d'un voyage d'Aragon...

...

Et comme elle ne voit qu'un rêve et ses raisons d'y rattacher

Des phrases de verveine avec le velours du souvenir

Je ne vis ni le marché de cruches et de maïs 

Croulant de melons et d'aubergines aux rampes des églises

Ni les jambes qui se délassent ni les chevaux qui s'abreuvent

Ni les bras nus des filles curieuses derrière les jalousies

Ni le montreur de marmotte avec son orgue à manivelle

Mais seulement cette femme d'alpaga qu'habite

Un chant de source amer et doux silencieuse et ridée

...

Louis Aragon, fragment du Voyage d'Italie, 1960

Poème en hommage à Marceline Desbordes-Valmore

Écrire un commentaire