Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 28 janvier 2015

Oh délivrance

Comme le rappelle Hervé Coutau-Bégarie dans son Traité de Stratégie, celui qui est en position de supériorité poursuit un but fondamentalement négatif : le maintien du statu quo, tandis que son adversaire poursuit un but positif : la modification du rapport de force.

C'est pourquoi le faible qui se bat, s'il a moins de force et de moyens que celui qui le domine, chevauche une dynamique plus puissante et plus féconde ; en dépit des apparences, il possède donc quelques chances de victoires insoupçonnées.

Quoi qu'il en soit, on peut perdre à tous les égards la bataille et cependant atteindre une victoire inaliénable sur le plan spirituel. En refusant de souscrire à la vision du monde de celui qui croit nous vaincre, nous annulons sa victoire.

Que chaque image que nous créions, que chaque phrase que nous prononcions, que chaque pensée que nous caressions soient des alternatives au monde officiel qui nous déplaît et nous déprime. Par notre manière de vivre notre vie quotidienne, individuellement ou ensemble, nous pouvons répondre au monde fonctionnel et jetable par des souffles, par des rires, par des gestes poétiques et éternels.

emancipate-ourselves-from-mental-slavery-big-text1.jpg

 

Les commentaires sont fermés.